Etoile : Refuge du Merlet 5j

Visite au plus grand et plus tranquille vallon de Belledonne, le Veyton! 3 nuits au refuge du Merlet non gardé et équipés récemment de couettes par mes soins, pour profiter de ce coin méconnu.

LE SEJOUR EN BREF

Type :  ski de rando                                                                     Nombre de personne(s) : 3 à 7

Période : Février-Mars                                                                 Durée : 5 jrs 

Difficulté : Être à l’aise toute neige. Passages à 35°/ D+ ∼1000 1100m/jr

 

 

PROGRAMME

J1 : Vérification des sacs. Accès depuis Maurienne  par le Col du Merlet

J2 : tour de la pointe du Bacheux

J3 : Boucle Périoule – Berlanche

J4 : col du Moretan, Selle du puy gris retour Maurienne

En fonction des conditions et du groupe, cet itinéraire peut être modifié.

MATÉRIEL

Le choix du matériel est fondamental pour le bon déroulement de la course, tant d’un point de vue sécurité que pour un maximum de plaisir. Il faut prendre ce qu’il faut, mais être au plus léger, tout un art! Voici une liste materiel ski. N’hésitez à pas à m’interroger si vous avez un doute, nous ferons en tous les cas un point avant le départ.

Pensez aussi à signaler toute particularité de santé.

FORMULAIRE DE CONTACT

 

 

Pour toute question appelez Arthur au+33(0)6-82-10-22-07.

INSCRIPTION /RÈGLEMENT

Une fois un entretien téléphonique réalisé et des dates calées ensemble, le règlement permet de valider l’inscription.

Le tarif de l’encadrement est de 450 euros/pers.

 

Etoile : Belledonne Haut Breda 4 jrs

Découverte de Belledonne depuis le confort d’un gîte du Haut Breda. Free rando et vallons sauvages au gré des conditions.

LE SEJOUR EN BREF

Type :  ski de rando                                                                     Nombre de personne(s) : 3 à 6

Période : Février-Mars                                                                 Durée : 4 jrs 

Difficulté : Être à l’aise toute neige. Passages à 35°/ D+ ∼800-900m/jr

 

PROGRAMME

J1 : Vérification des sacs puis boucle dans la Combe Madame juste au-dessus du gîte.

J2 :  boucle dans le vallon de l’Oules, très alpin.

J3 : Free rando depuis les 7 Laux

J4 : Free rando depuis le collet d’Allevard

En fonction des conditions et du groupe, cet itinéraire peut être modifié.

MATÉRIEL

Le choix du matériel est fondamental pour le bon déroulement de la course, tant d’un point de vue sécurité que pour un maximum de plaisir. Il faut prendre ce qu’il faut, mais être au plus léger, tout un art! Voici une liste materiel ski. N’hésitez à pas à m’interroger si vous avez un doute, nous ferons en tous les cas un point avant le départ.

Pensez aussi à signaler toute particularité de santé.

FORMULAIRE DE CONTACT

 

Pour toute question appelez Arthur au+33(0)6-82-10-22-07.

INSCRIPTION /RÈGLEMENT

Une fois un entretien téléphonique réalisé et des dates calées ensemble, le règlement permet de valider l’inscription.

Le tarif de l’encadrement est de 450 euros/pers. Le montant des frais est d’environ 175 euros/pers. à régler directement aux organismes concernés (refuge, remontées, taxi…).

 

 

formation Stages Suivre et faire la trace Anena 2 jrs

Formateur Anena depuis 2010, j’ai à cœur de partager mes connaissances et d’animer ces journées de formation.

LA JOURNÉE EN BREF

Type :  ski de rando                                           Nombre de personne(s) : 4 à 8

Période : Hiver                                                  Durée : 2 jrs

Difficulté : Bon skieur/D+ 400m                     Tarif : 800€

p1090763 - copie

Au programme : Préparation d’itinéraire, analyse du BERA, carte IGN, analyse du manteau neigeux et des observables, mécanismes avalancheux, gestion de groupe, analyse comportementale…

MATÉRIEL

Le choix du matériel est fondamental pour le bon déroulement de la course, tant d’un point de vue sécurité que pour un maximum de plaisir. Il faut prendre ce qu’il faut, mais être au plus léger, tout un art! Voici une liste materiel ski. N’hésitez à pas à m’interroger si vous avez un doute, nous ferons en tous les cas un point avant le départ.

Pensez aussi à signaler toute particularité de santé.

FORMULAIRE DE CONTACT

 

Pour toute question appelez Arthur au+33(0)6-82-10-22-07.

INSCRIPTION /RÈGLEMENT

Une fois un entretien téléphonique réalisé et des dates calées ensemble, le règlement permet de valider l’inscription.

Le tarif de l’encadrement est de 800 euros pour les 2 jours.

Formation Journée session rando Anena

Formateur Anena depuis 2010, j’ai à cœur de partager mes connaissances et d’animer ces journées de formation.

LA JOURNÉE EN BREF

Type :  ski de rando                                           Nombre de personne(s) : 4 à 8

Période : Hiver                                                  Durée : 1 jr 

Difficulté : Bon skieur/D+ 400m                     Tarif : 400€

img_2166

Au programme : Préparation d’itinéraire, analyse du BERA, carte IGN, analyse du manteau neigeux et des observables, gestion de groupe…

MATÉRIEL

Le choix du matériel est fondamental pour le bon déroulement de la course, tant d’un point de vue sécurité que pour un maximum de plaisir. Il faut prendre ce qu’il faut, mais être au plus léger, tout un art! Voici une liste materiel ski. N’hésitez à pas à m’interroger si vous avez un doute, nous ferons en tous les cas un point avant le départ.

Pensez aussi à signaler toute particularité de santé.

FORMULAIRE DE CONTACT

 

Pour toute question appelez Arthur au+33(0)6-82-10-22-07.

INSCRIPTION /RÈGLEMENT

Une fois un entretien téléphonique réalisé et des dates calées ensemble, le règlement permet de valider l’inscription.

Le tarif de l’encadrement est de 400 euros pour la journée.

Journée Vallée Blanche/Toules

La Vallée Blanche est une descente mythique! Elle se situe dans un environnement époustouflant, en altitude, à quelques encablures du mont Blanc! Un peu de marche nous permettra de sortir des traces des classiques…

LA JOURNÉE EN BREF

Type :  ski sur glacier                                       Nombre de personne(s) : 1 à 6

Période : Hiver/printemps                              Durée : 1 jr 

Difficulté : Très Bon skieur/ D+ 400m           Tarif : 495€

 

PROGRAMME

Après une vérification du matériel, nous rejoindrons le sommet de l’Aiguille du Midi en télécabine, nous voilà plongés en pleine haute montagne! Première descente, puis un peu de marche nous éloignera du flux principal pour aller dans des pentes plus tranquilles. Si les conditions le permettent, nous basculerons côté Italien sur le glacier de Toules avant de revenir en Fance par la Vallée Noire (rive droite de la Vallée Blanche), totalisant ainsi pas moins de 4000 m de dénivelée négative! … Retour à Chamonix à ski si il y a assez de neige ou sinon par le train du Montenvers.

MATÉRIEL

Le choix du matériel est fondamental pour le bon déroulement de la course, tant d’un point de vue sécurité que pour un maximum de plaisir. Il faut prendre ce qu’il faut, mais être au plus léger, tout un art! Voici une liste materiel ski. N’hésitez à pas à m’interroger si vous avez un doute, nous ferons en tous les cas un point avant le départ.

Pensez aussi à signaler toute particularité de santé.

FORMULAIRE DE CONTACT

 

Pour toute question appelez Arthur au+33(0)6-82-10-22-07.

INSCRIPTION /RÈGLEMENT

Une fois un entretien téléphonique réalisé et des dates calées ensemble, le règlement permet de valider l’inscription.

Le tarif de l’encadrement est de 495 euros pour la journée.

Journée rando : Belledonne Nord /Bauges et +

LA journée pour découvrir ce sport fabuleux. de plus en plus en vogue… le ski de rando mêle le plaisir de l’effort à celui de la glisse!

LA JOURNÉE EN BREF

Type :  ski de rando                                          Nombre de personne(s) : 1 à 6

Période : Hiver/printemps                              Durée : 1 jr

Difficulté : découverte/perfectionnement   Tarif : 400€

p1090678

PROGRAMME

Après une vérification du matériel, nous irons sur un itinéraire adapter au niveau du groupe et des condition, au choix dans les Alpes du Nord. Au programme : ajustement du matériel, conversion, technique toute neige… en toute convivialité!

MATÉRIEL

Le choix du matériel est fondamental pour le bon déroulement de la course, tant d’un point de vue sécurité que pour un maximum de plaisir. Il faut prendre ce qu’il faut, mais être au plus léger, tout un art! Voici une liste materiel ski. N’hésitez à pas à m’interroger si vous avez un doute, nous ferons en tous les cas un point avant le départ.

Pensez aussi à signaler toute particularité de santé.

FORMULAIRE DE CONTACT

Pour toute question appelez Arthur au+33(0)6-82-10-22-07.

INSCRIPTION /RÈGLEMENT

Une fois un entretien téléphonique réalisé et des dates calées ensemble, le règlement permet de valider l’inscription.

Le tarif de l’encadrement est de 400 euros pour la journée.

Récit Grasse matinée aux Grandes Lanches

07/03/2014-goulotte Grasse matinée aux Grandes Lanches (Belledonne)/ Par Arthur
La goulotte Grasse Matinée se trouve à 2 pas de chez nous, et il s’agit d’une très belle course variée, idéale pour apprendre les différentes techniques de progression et d’assurage, demande de Christophe.
Comme son nom l’indique, cette goulotte ne demande pas un lever aux aurores, car bien encaissé au NW. C’est donc après une nuit correcte que nous entamons l’approche à ski, qui déroule grâce aux traces des skieurs de rando, ds ce vallon très prisé. Par contre , on brasse ds le couloir d’approche du fait des quantités de neige pulvérulente, et la goulotte s’avère assez délicate : la vieille neige polystyrène est souvent cachée par la poudreuse et par de beaux ms délicats champignons de neige! La difficulté s’en trouve un peu accrue, mais une fois la première longueur raide franchie, les passages techniques sont intéressants et plaisants à grimper.

La sortie au sommet est l’occasion de fournir un bel effort de trace, avec un passage sur une arête très esthétique

Descente sur les fesses très rapide et ludique ds le coulour du pertuis, pr retrouver une croutasse infame à ski! Ms l’essentiel est d’avoir passé une belle journée d’alpinisme à côté de chez nous!

Topo bastion central à la face sud de la Meije

Accès

Il y a deux possibilités pour monter au refuge du Promontoire, et les Enfetchores versant la Grave semblent plus pratiques et plus intéressants que le long et fastidieux vallon des Etançons (pour citer Rébuffat). Cela permet d’avoir une voiture dans la vallée où la descente s’effectue. Monter par la benne à la gare de Peyrout d’Amont, et traverser à flanc le Clot des Sables pour passer au pied des Enfetchores de droite. On remonte ceux de gauche et par un itinéraire cairné dans des barres qui nécessitent de poser les mains, on accède au glacier de la Meije, au niveau du point 2943m. On le remonte jusqu’à la brèche de la Meije que l’on atteint par la gauche (rochers brisés). Redescendre versant Etançons en restant bien rive gauche du couloir si celui-ci est sec. Descendre en traversée le glacier des Etançons jusqu’au refuge du Promontoire (3082m) (3h30 environ). Le lendemain, remonter d’une vingtaine de mètres au-dessus du refuge jusqu’à la brèche du Crapaud, la franchir et traverser horizontalement sur une vire (câbles et cordes fixes) jusqu’à un relais avec maillon qui en un rappel dépose sur le glacier des Etançons (en fonction de son état). Traverser facilement jusqu’au pied de la voie.

 

Itinéraire

Attaquer au niveau d’un cône neigeux formant un angle avec la paroi (3240m environ), entre les surplombs situés à l’aplomb de la Troisième Dent et ceux  à l’aplomb de la Quatrième Dent.

Il faut remonter un pan de dalles qui vient buter sous les surplombs. On le remonte en deux longueurs (4). Une dizaine de mètres sous les surplombs, traverser à gauche en franchissant le dièdre du bord gauche de ces dalles, et continuer sur la gauche sur 15m environ (5) pour arriver à un relais pendu (spit). Continuer droit au-dessus pour atteindre le pied de la giclée de dalle (5+, spits). On la remonte d’abord droit puis en ascendance sur la gauche (4 longueurs en 4). On arrive sur une petite terrasse avant deux longueurs en 5 puis 5+ dont les passages clés sont protégés sur spits. Le bouclier se redresse et la longueur suivante permet d’accéder à un dièdre en haut duquel on fait relais (4+). Traverser ensuite à niveau sur la droite, aérien (4+). On accède ainsi à un berceau de vires que l’on remonte en restant sur la gauche (3+). Continuer au-dessus (4), puis traverser vers la gauche pour remonter droit (5). Traverser à gauche et par un pas raide (5+, spit), atteindre une vire horizontale. La suivre sur la gauche sur 15 m environ, aérien. Atteindre les Bandes de Neige par une longueur en 4.

On traverse cette zone moins raide pour attaquer au-dessus par une fissure-dièdre en 3+ qui permet d’atteindre une vire horizontale que l’on suit vers la gauche (3). (Au lieu de traverser, on peut aussi prendre une variante spitée, droit au-dessus, qui en deux longueurs (6b, 5) rejoint l’itinéraire original). Du bout de la vire faire un petit rappel (12m) qui permet d’accéder à un couloir que l’on remonte sur 4 longueurs (4+). Le début du couloir est en rocher moyen. Encore une longueur en fissure (4), et on est à 50m des arêtes. De là, deux options sont possibles : la sortie Mayer-Dibona ou la variante Stofer. Cette dernière  sort directement à la troisième dent par deux longueurs en 5. La voie originale traverse sur la gauche dans une belle dalle (4), puis sort à la brèche entre la deuxième et la troisième dent (5, pitons)

De là, traverser les arêtes en direction du Doigt de Dieu (3973m), moyennant un rappel à la quatrième dent en conditions sèches.

Descente

Desescalader puis faire un rappel pour descendre du Doigt de Dieu et suivre l’arête horizontale sur 30m environ jusqu’à un relais de rappel. En fonction de la longueur de la corde et de l’état de la rimaye, il faut faire un deuxième rappel sur une chaîne peu visible située sur des rochers isolés en haut de la pente de neige.

Descendre le glacier jusqu’au refuge de l’Aigle, puis le suivre rive droite jusqu’aux vires Amieux (câbles). Descendre ensuite le versant nord-est du Bec de l’Homme au mieux (cairns) jusqu’au parking du Pont des brebis (1662m). Prévoir une navette ou du stop pour le retour à la Grave.

Pratique

Première : P.Chapoutot et B.Wyns en 1969.

Horaires :

approche : 1h du refuge du Promontoire à l’attaque

ascension : 8 à 12h

descente : 2h de la sortie au refuge de l’Aigle

Oientation : sud

Matériel : spits aux relais et dans certaines longueurs + pitons. Prendre un jeu de friends, de soppers et quelques lames au cas où, ainsi que le matériel de sécurité sur glacier.

Carte IGN : TOP25 3436 ET

 

Récit Bastion Central face Sud de la Meije

Voie du Bastion Central, sortie Mayer-Dibona

Face sud des arêtes de la Meije, 700m, TD

Massif de l’Oisans

La Grande Difficile ! C’est peu après la première ascension en 1877 de cette montagne aimantant les alpinistes, que des cordées s’attaquèrent au problème de la face sud des arêtes. Et c’est finalement la cordée Mayer-dibona, 35 ans plus tard qui trouva la solution à cet énorme bouclier de dalles surmonté d’un gneiss très redressé. La voie que Pierre Chapoutot et Bernard Wyns ont ouverte rejoint cet itinéraire historique en franchissant directement les dalles de la partie inférieure de la face. Elles sont en très bon rocher et proposent une escalade extérieure très agréable. Néanmoins, leur compacité rend difficile la pose de protections et il faut bien choisir son itinéraire dans cet océan de dalles.

  1. Chapoutot, sans soute pris de remords à l’idée de laisser sa voie avec seulement quelques clous éparses, l’a rééquipée de manière succincte. Quelques spits sont en place aux relais et aussi dans certaines longueurs, judicieusement placés. Cela permet de grimper sereinement, bien que la difficulté ne soit pas extrême (4, 5, quelques pas de 5+) et de profiter pleinement de cet itinéraire d’ampleur.

Le tracé est intelligent et utilise au mieux les faiblesses du Bastion pour atteindre les Bandes de Neige, point de jonction avec la voie de Mayer-dibona. On passe alors dans le gneiss et le style change : plus de pas en finesse, mais de la fissure et de la cheminée.

Ce que l’on peut dire, c’est que les anciens avaient du nez dans l’itinéraire et surtout un moral d’acier ! Avec tout notre équipement moderne, on s’imagine mal avec une corde en chanvre, en grosses et surtout…sans pitons !

Une fois à la Troisième Dent, il ne reste plus qu’à profiter de ce parcours d’arête mythique, loin de la foule de la traversée de la Meije, et à se laisser glisser jusqu’au refuge de l’Aigle, pour se retaper un peu avant la longue descente sur le Pied du Col.

Cet itinéraire est un peu délaissé actuellement au profit de sa voisine, la Pierre Allain au Grand Pic, alors que dans le même registre de difficultés, elles sont bien aussi belles l’une que l’autre. Et puis faire une voie à la Meije, ça marque toujours une carrière d’alpiniste !

Topo Fréney Mont Blanc

Accès

Val vény en Italie.

Itinéraire

L’itinéraire se découpe en 4 parties : approche en franchissant le col Eccles, le pilier, la chandelle et la sortie. De Monzino, remonter des moraines vers la gauche, le glacier de Brouillard plutôt rive gauche, puis des pentes rocheuses sous les bivouacs. Du bivouac Eccles supérieur, il faut descendre sur les pentes raides dominant le glacier du Brouillard. Il y a un rappel sur l’arête à quelques mètres du bivouac du haut, nous en avons équipé un 50 m plus haut sur béquet afin de limiter la longueur de la traversée dans les pentes au pied du rappel. Remonter ces pentes puis un couloir pour rejoindre le col Eccles. Descendre les pentes côté Frêney d’abord par 1 ou 2 rappels puis en désescalade, traverser ensuite les pentes vers la droite, au-dessus de la rimaye (assurance possible au rocher) ou en-dessous. Passé l’axe du pilier Dérobé en remontant en ascendance à droite, puis attaquer au niveau d’une corde en place. Une reconnaissance de l’approche est bien utile. Le pilier se grimpe par des zones moyennement faciles et quelques passages plus raides. Après la corde d’attaque, tirer à droite dans du terrain moyennement facile pour buter sous un ressaut que l’on gravit par un système de fissure assez rectiligne, pitons, 5. On rejoint le fil. Puis remonter une zone moins difficile en louvoyant pour rejoindre à nouveau le fil. Par des dalles relayer au pied d’un surplomb, le remonter, pitons, 5+ avec un peu d A0 éventuellement.

Remonter ensuite un couloir neigeux gauche-droite puis le fil jusque au pied d’un ressaut raide rayé par une grosse fissure verticale caractéristique. Traverser à son pied sur une vire vers la gauche pour remonter un dièdre couché, puis de la neige/mixte qui revient vers la droite. Sous l’arête de neige située sous la chandelle, franchir un ressaut légèrement à droite du fil, 5 + pitons. On distingue les relais de la chandelle.

Remonter l’arête en neige, puis un passage en dalle sur le fil amène au pied de la chandelle (délicat, variable en fonction des conditions).

4 longueurs difficiles permettent de remonter la section raide de la chandelle. Elles sont équipées à demeure avec des pitons et coins de bois à vérifier. On peut être amené à placer quelques protections supplémentaires. Le cheminement monte droit, traverse à droite pour remonter une fissure cheminée (longueurs difficiles), puis revient sur le fil de gauche.

L1 : remonter une fissure droit, 5+, 12m environ. Relais au bivouac Bonatti, belle plateforme horizontale de 2m sur 1m.

L2 : continuer la fissure puis s’en écarter à gauche pour venir relayer sous une barre de toits plein gaz, 6b+ ou 5c/A0-A1, 25m environ. L1 et L2 peuvent s’enchainer en une longueur de moins de 50m.

L3 : Traversée à droite, puis passer l’angle pour trouver un relais dans une niche sous un surplomb. Pas finaud en dalle au début. 7a ou 5c/A0.

L4 : Remonter le surplomb, la fissure dièdre puis la renfougne rayant le toit de fin de longueur dont on sort pour faire relais à gauche. 7a+ ou 6a/A0-A1. J’ai trouvé utile de rajouter un friend sous le toit plutôt que de clipper des vieux coins de bois.

L5 : franchir le mur au-dessus du relais (5), puis traverser facilement à gauche pour faire relais à proximité du fil gauche.

L6 : monter droit par des fissures, 5.

L7 : gravir des dalles en ascendance à droite, 5.

Du sommet de la chandelle, faire un rappel de 20m environ, puis par du terrain mixte, gagner l’arête du Brouillard. La suivre facilement vers le Mont banc de Courmayeur puis le sommet du Mont blanc.

Descente

Il est classique de dormir au Goûter ou à Vallot après le pilier.

Descente possible par la voie du Goûter, les Aiguilles Grises ou les 3 Mont Blanc.

Conditions

La course se développe sur une dénivelée importante si on considère qu’elle commence dès Monzino. On y rencontre du rocher mais aussi de la neige et du mixte, d’où l’importance d’un isotherme 0 degré pas trop haut. On peut se faire une idée des conditions en discutant avec les gardiens de Monzino ou du Goûter, et aussi avec une webcam idéalement place face à l Envers du Mont Blanc (bergfex.fr).

Voici quelques points clés de la course:

– l’état du glacier du brouillard pour monter à Eccles. Plus on avance dans la saison, moins il est bon. Passages de glace et de grosses crevasses. En fin de saison s’il est impraticable, on peut monter à Eccles via la pointe Innominata.
– la descente du col Eccles versant Frêney puis la traversée jusque au pied du pilier. Elle est exposée d’une part aux chutes de pierres des couloirs sus jacents, et aussi à une éventuelle glissade dans la rimaye au-dessus de laquelle on traverse. Avoir des bonnes conditions de neige est idéal.

– Le pilier retient bien la neige et malgré l’exposition Sud l’altitude est élevée, l’escalade rocheuse peut en être gênée.

– Quant à la chandelle, sa raideur la rend grimpable assez rapidement, mais attention après le mauvais temps la glace pourra être gênante.

– pour la sortie, tôt en saison il peut y avoir des accumulations neigeuses importantes.

 

Prévoir plusieurs journées de beau temps consécutives sans orage, l’engagement est important, et redescendre le pilier semble long et périlleux car cela s’effectuerait dans du terrain peu raide peu propice aux rappels, l’histoire nous l’a montré.

Difficulté

Longue course d’altitude variée. Rocher : 7a+ max en libre ou 5c/A0.

Tactique

Nous avons choisi le déroulement suivant: nuit à Monzino (cela permet de s’acclimater en douceur), départ matinal pour monter à Eccles par bonnes conditions de neige, puis repos dans l’après-midi et nuit à Eccles pour un départ très matinal en visant le Goûter la nuit suivante. On passe l’approche du pilier de nuit -un repérage depuis la pointe Eccles aide bien- et on limite les chutes de pierres. Ce déroulé classique permet aussi de ne pas porter de bivouac, même s’il faut toujours parer à cette éventualité. De plus on gravit la chandelle (exposée ESE) en fin de matinée au soleil par bonne conditions de grimpe (hormis L4 la fissure cheminée en 7a+ à droite du fil qui passe à l’ombre plus vite). A cette altitude l’ombre et le froid peuvent rapidement être gênant vu la technicité des longueurs.

Il y a aussi possibilité de bivouaquer dans le pilier, au pied de la chandelle, ou après le rappel de la chandelle. A envisager que par météo sûre évidemment. En tout cas il faudra avoir passé l’approche tôt pour éviter les chutes de pierres et bénéficier d’un isotherme favorable. Lors de notre ascension les 2 couloirs adjacents au pilier ont parpiné sans cesse dès l’arrivée du soleil.

Nous avons grimpé en grosse dans le pilier du fait de la présence de neige puis en chaussons dans la chandelle.

Les trois longueurs difficiles de la chandelle  se prêtent assez bien au hissage. Cela nécessite de prévoir les cordes en fonction et d’en avoir l’habitude. La perte de temps au hissage est probablement compensée par la légèreté et donc la rapidité dans l’escalade, sans compter le plaisir de pouvoir grimper en libre sans sac!

Refuges

  • Refuge Monzino, tél +39 0165 809553
  • Bivouacs Eccles. Le bivouac de bas se nomme Marco Crippa (9 places et radio de secours) et celui du haut Giuseppe Lampugnani – Giancarlo Grassi (6 places). Couvertures en place, prendre réchaud.

Horaires

  • Monzino Eccles : 4 à 5h
  • Eccles-attaque : 3h
  • Pilier 6h-8h
  • Chandelle 4h-5h
  • Sortie : 3h
  • Descente au Goûter : 2h

Soit environ 18h à 21h de Eccles au Goûter.

 Matériel spécifique

Matériel de sécurité sur glacier. Un jeu de coinceurs (nous n’avons pas utilisé le Camalot 3), 10-12 dégaines pour la chandelle, quelques pitons au cas où. 1 ou 2 piolets en fonction des conditions. Réchaud, de quoi parer à un bivouac.

Carte IGN – 3531 ET –Saint Gervais massif du Mont blanc

Topo:

–      « le topo du massif du Mont blanc » Michel Piola

–      „Mont-Blanc, les plus belles courses – rocher, neige, glace et mixte“ de Philippe Batoux