Topo bastion central à la face sud de la Meije

Accès

Il y a deux possibilités pour monter au refuge du Promontoire, et les Enfetchores versant la Grave semblent plus pratiques et plus intéressants que le long et fastidieux vallon des Etançons (pour citer Rébuffat). Cela permet d’avoir une voiture dans la vallée où la descente s’effectue. Monter par la benne à la gare de Peyrout d’Amont, et traverser à flanc le Clot des Sables pour passer au pied des Enfetchores de droite. On remonte ceux de gauche et par un itinéraire cairné dans des barres qui nécessitent de poser les mains, on accède au glacier de la Meije, au niveau du point 2943m. On le remonte jusqu’à la brèche de la Meije que l’on atteint par la gauche (rochers brisés). Redescendre versant Etançons en restant bien rive gauche du couloir si celui-ci est sec. Descendre en traversée le glacier des Etançons jusqu’au refuge du Promontoire (3082m) (3h30 environ). Le lendemain, remonter d’une vingtaine de mètres au-dessus du refuge jusqu’à la brèche du Crapaud, la franchir et traverser horizontalement sur une vire (câbles et cordes fixes) jusqu’à un relais avec maillon qui en un rappel dépose sur le glacier des Etançons (en fonction de son état). Traverser facilement jusqu’au pied de la voie.

 

Itinéraire

Attaquer au niveau d’un cône neigeux formant un angle avec la paroi (3240m environ), entre les surplombs situés à l’aplomb de la Troisième Dent et ceux  à l’aplomb de la Quatrième Dent.

Il faut remonter un pan de dalles qui vient buter sous les surplombs. On le remonte en deux longueurs (4). Une dizaine de mètres sous les surplombs, traverser à gauche en franchissant le dièdre du bord gauche de ces dalles, et continuer sur la gauche sur 15m environ (5) pour arriver à un relais pendu (spit). Continuer droit au-dessus pour atteindre le pied de la giclée de dalle (5+, spits). On la remonte d’abord droit puis en ascendance sur la gauche (4 longueurs en 4). On arrive sur une petite terrasse avant deux longueurs en 5 puis 5+ dont les passages clés sont protégés sur spits. Le bouclier se redresse et la longueur suivante permet d’accéder à un dièdre en haut duquel on fait relais (4+). Traverser ensuite à niveau sur la droite, aérien (4+). On accède ainsi à un berceau de vires que l’on remonte en restant sur la gauche (3+). Continuer au-dessus (4), puis traverser vers la gauche pour remonter droit (5). Traverser à gauche et par un pas raide (5+, spit), atteindre une vire horizontale. La suivre sur la gauche sur 15 m environ, aérien. Atteindre les Bandes de Neige par une longueur en 4.

On traverse cette zone moins raide pour attaquer au-dessus par une fissure-dièdre en 3+ qui permet d’atteindre une vire horizontale que l’on suit vers la gauche (3). (Au lieu de traverser, on peut aussi prendre une variante spitée, droit au-dessus, qui en deux longueurs (6b, 5) rejoint l’itinéraire original). Du bout de la vire faire un petit rappel (12m) qui permet d’accéder à un couloir que l’on remonte sur 4 longueurs (4+). Le début du couloir est en rocher moyen. Encore une longueur en fissure (4), et on est à 50m des arêtes. De là, deux options sont possibles : la sortie Mayer-Dibona ou la variante Stofer. Cette dernière  sort directement à la troisième dent par deux longueurs en 5. La voie originale traverse sur la gauche dans une belle dalle (4), puis sort à la brèche entre la deuxième et la troisième dent (5, pitons)

De là, traverser les arêtes en direction du Doigt de Dieu (3973m), moyennant un rappel à la quatrième dent en conditions sèches.

Descente

Desescalader puis faire un rappel pour descendre du Doigt de Dieu et suivre l’arête horizontale sur 30m environ jusqu’à un relais de rappel. En fonction de la longueur de la corde et de l’état de la rimaye, il faut faire un deuxième rappel sur une chaîne peu visible située sur des rochers isolés en haut de la pente de neige.

Descendre le glacier jusqu’au refuge de l’Aigle, puis le suivre rive droite jusqu’aux vires Amieux (câbles). Descendre ensuite le versant nord-est du Bec de l’Homme au mieux (cairns) jusqu’au parking du Pont des brebis (1662m). Prévoir une navette ou du stop pour le retour à la Grave.

Pratique

Première : P.Chapoutot et B.Wyns en 1969.

Horaires :

approche : 1h du refuge du Promontoire à l’attaque

ascension : 8 à 12h

descente : 2h de la sortie au refuge de l’Aigle

Oientation : sud

Matériel : spits aux relais et dans certaines longueurs + pitons. Prendre un jeu de friends, de soppers et quelques lames au cas où, ainsi que le matériel de sécurité sur glacier.

Carte IGN : TOP25 3436 ET

 

Un commentaire sur « Topo bastion central à la face sud de la Meije »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s